Les régions de l'imaginaire - romans, nouvelles, poésies

couverture-mara

Messin je ris

“Une poésie à corps perdu…”

Ce recueil de 27 poèmes ne s’adresse pas aux gens comme il faut. Une lecture qui secoue. Une poésie à corps perdu. Mara n’a pas froid aux yeux, il saute sans filet dans le vide. La nuit, il bat le pavé de Paris. La rue, voilà son domaine. Mal famée. L’envers du décor. Il plonge dans les flammes, s’y brûle les ailes mais en ramène des éclats, sinon des pépites. En remontant l’escalier de la Quincampe, Mara titube, invente des mots, tord le cou à la syntaxe mais jubile. Au-delà du coup de poing, ces fragments poétiques sont tellement ciselés et inattendus que chacun peut y trouver quelques trésors.

L’auteur. Mara a de qui tenir. Il a lu et relu Ma BohèmeEl DesdichadoLa Ballade des pendus, l’Anthologie de l’humour noir et encore Les Exercices de style. Il a fréquenté Essenine, Santoka et son cher Buk, le grand vilain. Mais de tous, celui pour lequel son cœur a battu le plus fort, dès le plus jeune âge, c’est le pauvre Lélian, Verlaine, natif de Metz, comme lui qui a vu le jour le 8 mars 1970 et s’en est allé le 19 décembre 2012. Alcide Mara est l’auteur de plusieurs recueils de poèmes dont Boire les miroirs paru chez Gallimard dans la collection L’arpenteur.

Alcide Mara, 2022
ISBN : 978-2-491068-37-0
Livre broché, 72 pages – 13.97×21,59 cm : 12

Ma p’tite pomme d’amour

“Un patchwork. La vie tout simplement. Du moche, du merveilleux, des certitudes, des doutes, de l’émotion, de la raison.” 

Cet homme-là, couché sous terre, ne nous a jamais aimés. Il n’a été ni un compagnon pour moi ni un père pour mes deux enfants.

Antigone, ma fille, l’a jugé : « un être infatué à qui il ne manque que la pensée. »

« Comme dans le cochon ! Tout est bon chez toi. Tout est gras, ton bide, ton portefeuille, tes pensées et ton rire » lui a-t-elle dit, et me lançant un regard méprisant : « Et toi, une lavette qui mange dans la main de son bourreau. »

Je baisse les yeux. Elle a raison.

Si mon fils n’existait pas – avec sa sagesse, son intelligence, sa beauté… et ses cheveux blancs –, qui sait ce que je serais devenue ?

Mais il est là. C’est Loup. Mon roi-mage. Ma p’tite pomme d’amour.

L’auteur. Mireille POULAIN-GIORGI est née en 1948 à Villerupt, ancien bassin sidérurgique lorrain. Elle y vit toujours. Auteure d’une douzaine d’ouvrages dont Prof à Villerupt salué par Régis DEBRAY, Ecco la donna préfacé par CAVANNA, Au bonheur des poules, Prix du Livre féminin à Hagondange en 2020 et Vous serez des hommes mes petits-fils, conseillé « autant pour les filles que pour les garçons » par l’historienne des femmes, Michelle PERROT.

Mireille Poulain-Giorgi, 2022
ISBN : 978-2-491068-32-5
Livre broché, 154 pages – 15,6×23.4cm : 13

Les enquêtes fantasques et improbables de Cher Locq

“Trois enquêtes pleines de fantaisie et d’humour”

Eh oui, me voilà affublé d’un drôle de patronyme et associé au prénom, cela m’a valu de nombreux quolibets. Prédestination ou hasard, je mène des enquêtes. N’attendez pas le petit tour macabre chez le légiste ou les descriptions minutieuses de sévices que l’imagination peine à se représenter. Ici se jouent, se dénouent des drames humains, des crimes justes mais condamnables. Je ne cherche pas les enquêtes, elles me trouvent, et mettent souvent ma conscience à mal en m’entraînant dans des lieux insolites, en des temps estompés.

L’auteur. Native de la région de Briey, région des mines de fer, Flora Giardi vit près de Metz et consacre son temps à la création. L’écriture est un des chemins qu’elle suit avec passion.

Flora Giardi, 2022
ISBN : 978-2-491068-33-2
Livre broché, 174 pages – 15,6×23.4cm : 14

Voyages au pays des ombres

“Des destins de femmes, Érythrée, Brésil, Bretagne, Chine…”

Il suffit de presque rien parfois, pour que le stylo s’envole… un impondérable, un regard porté pendant trente ans dans un coin de la mémoire. Un regard noir aussi profond que le désespoir, le néant, l’enfer peut-être. Celui d’une Érythréenne affamée portant celui ou celle qui avait été son enfant vivant…
Quel destin pour cette femme et ses sœurs et toutes les femmes… ces ombres, ces moitiés dans un monde d’hommes ?
Alors des histoires, des histoires pour découvrir, réaliser, s’interroger et construire autrement en détricotant la toile tissée autour des femmes par des hommes. Des textes pour commencer à réfléchir à tisser notre toile et notre imaginaire pour être enfin ! Naître au monde toutes seules et choisir son image, son imaginaire, son avenir, son devenir.

L’auteure : Native de la région de Briey, l’auteure vit près de Metz. L’écriture, une passion longtemps refoulée, est une des voix de la mémoire, et de ceux qui se taisent ou ne peuvent parler. Ecrire, pour quoi faire ? Recréer, dire, rappeler, aider, se construire, interroger, s’interroger… Ecrire pourquoi ? Parce que c’est le propre de l’humain et sa seule chance de le rester.

Flora Giardi, 2020
ISBN : 978-2-491-06803-5
Livre broché, 184 pages – 14.81×20.98cm : 13

Autres ouvrages de fiction en lien avec les régions

La conjuration de l’abbaye de Saint-Benoît-en-Woëvre, roman historique de Maurice Châteaux
Poussières de minette, nouvelles de Flora Giardi
Le triptyque d’Ehpadange ou Quand le centenaire se rebiffe…, roman de Flora Giardi
Dialogue avec un vieil hêtre. Suivi de Forêts, nouvelles de Flora Giardi
« Bibliothèque bourguignonne » : sélection de livres anciens sur la Bourgogne Jules Renard, Xavier Forneret, Alphonse de Lamartine
« Bibliothèque lorraine » : sélection de livres anciens sur la Lorraine Maurice Barrès, Émile Moselly, René Bazin, Stanislas de Guaita
« Bibliothèque alsacienne » : sélection de livres anciens sur l’Alsace Louis Spach, Erckmann-Chatrian, René Bazin